Nous avons besoin de vous !

Pour que la Chapelle Universitaire Notre-Dame de la Paix soit effectivement un lieu de vie et de communauté, il est indispensable que le plus grand nombre s’y investisse au service de tous !
La Chapelle Universitaire Notre-Dame de la Paix a besoin de vous ! Non pas seulement pour pallier les prêtres qui en ont la responsabilité et participent à ses activités,
mais surtout parce que c’est la raison d’être et de vivre de toute Église locale .

C’est ce qu’exprime le terme de “synodalité” qui a été défini au cours du concile Vatican II et que le Pape François développe dans de nombreux de ses écrits et qu’il voudrait voir toujours plus mis en œuvre dans l’Église. C’est l’objectif du Synode de 2023 qui sera préparé au niveau des paroisses et des diocèses. Cela ne concerne pas seulement les autorités ecclésiales mais finalement tout chrétien qui souhaite vivre en Église.

Nous vous avions demandé, dans le questionnaire du printemps, si vous étiez prêts à participer à la remise en route de la Chapelle après cette année de confinement.

Plusieurs nous ont répondu positivement, nous reprendrons contact avec eux dès que possible. D’autres nous ont écrit qu’ils n’étaient pas disponibles cette année mais le seraient plus tard, d’autres enfin nous ont dit qu’ils étaient trop loin, trop occupés…

N’hésitez pas…

  • à nous donner vos idées et suggestions d’activités et de groupes divers,
  • à nous proposer votre aide pour l’animation de telle ou telle activités :

Par exemple, ce serait bien qu’un tandem de personnes soit en charge de l’accueil et de l’animation des messes du dimanche,

  • l’écriture de tel ou tel article, telle prière universelle,
  • intervenir publiquement dans la vie de nos célébrations,
  • participer à la chorale du dimanche à 10h30,
  • participer à l’Equipe d’Animation Pastorale

Autre exemple, nous cherchons des personnes, jeunes ou moins jeunes, pour l’accueil des enfants dans la salle Tibériade adjacente à la chapelle, pendant les célébrations du dimanche.

N’hésitez pas à prendre contact
avec le chapelain, le père Henri Aubert : [email protected]
ou en écrivant à [email protected]

C’est ensemble que nous construirons notre communauté.

D’avance nous vous en sommes reconnaissants.