Les jésuites dans la BD, d’Ignace à François

Dans le cadre de l’année ignatienne, à l’occasion du cinquième centenaire de la conversion d’Ignace (20 mai 1521), le CRIABD (Centre Religieux d’Information et d’Analyse de la Bande Dessinée) a réalisé une exposition présentant une cinquantaine de bandes dessinées du monde entier racontant la vie des jésuites au cours de leur histoire. C’est l’occasion de découvrir l’existence de ces hommes qui ont vécu avec passion une existence au service de la Parole de Dieu et des peuples vers qui ils avaient été envoyés. Ils sont belges, français, italiens, espagnols, latino-américains… Ils sont allés missionner, partout dans le monde. Ces BD racontent l’Eglise et le monde… Une magnifique histoire de la Compagnie.

Téléchargez l’affiche

Téléchargez le communiqué de presse

L’exposition est installée du 1er au 30 septembre dans
la Chapelle Universitaire Notre-Dame de la Paix, Rue Grafé 4 à Namur.
L’entrée est libre tous les jours de la semaine de 10h à 17h30.

Le dimanche, à certains moments de la semaine et à la demande, on pourra se procurer un certain nombre de ces BD.

Contact : Henri Aubert – [email protected] – 0476 87 25 62

CRIABD. Bd St Michel 24. 1040 Bruxelles.
Contact : Roland Francart sj, + 32 478 26 97 28
Informations : https://www.criabd.eu/

1. Les pères fondateurs

  • Ignace de Loyola (1491-1556), basque espagnol, converti à la bataille de Pampelune le 21 mai 1521, fondateur de la Compagnie de Jésus, à la source des Exercices Spirituels et de la spiritualité ignatienne.  Premier supérieur général des jésuites. Il sera canonisé avec François-Xavier, il y a quatre cents ans, le 22 mai 1622.
  • François-Xavier (1506-1552), né à Javier, en Navarre, est un des co-fondateurs de la Compagnie de Jésus. Ses missions en Inde et en Extrême-Orient lui valurent le titre de patron des Missions.
  • Pierre Favre (1506-1546), savoyard, est un des co-fondateurs de la Compagnie de Jésus. Premier prêtre du groupe initial des 10, il les conduisit à Venise. Missions en Allemagne, Espagne et Portugal. Il sera canonisé par le Pape François, le 17 décembre 2013. L’exposition présente plusieurs extraits d’albums.

Une des couvertures présentées est celle de la BD qui sera publiée à l’occasion du rassemblement de Marseille à la Toussaint 2021: “Voir Dieu en toute chose.”

2. Les jésuites belges et français

Jésuites belges à travers le monde

  • Jean Berchmans (1599-1621), jeune étudiant belge, mort à Rome. (2 planches)
  • Piet De Smet (1801-1873), missionnaire belge parmi les Indiens d’Amérique du Nord, surnommé “Robe Noire”. (3 planches)
  • Constant Lievens (1856-1893), missionnaire belge auprès des peuples de l’Inde centrale. (1 planche)

Jésuites français avant la suppression de la Compagnie (1773)

  • Pierre Coton (1564-1626), prêtre jésuite français, prédicateur de renom, écrivain spirituel et confesseur des rois Henri IV et Louis XIII. (1 planche)
  • Julien Maunoir (1606-1683), prêtre jésuite français missionnaire dans les compagnes bretonnes. Il est connu comme l’apôtre de la Bretagne. (1 planche)
  • Claude la Colombière (1647-1682), confesseur des religieuses de la Visitation de Paray-le-Monial où il est le confesseur de Marguerite-Marie Alacoque. Avec elle, il promeut avec elle le culte du Sacré Coeur. (1 planche)

Jésuites français au dix-neuvième et vingtième siècles

  • Pierre-Joseph de Clorivière (1735-1820), prêtre jésuite français. Il fut en charge de la Compagnie de Jésus en France jusqu’à sa restauration en 1814.. Il a accompagné la fondation des “Filles du cœur de Marie”. ( 1 planche)
  • Alphonse Ratisbonne (1814-1884) banquier alsacien juif, converti à Rome en 1842 par la médaille de la Rue du Bac. Il demande le baptême et entre chez les jésuites. Après 10 ans, il s’engage dans la Congrégation ND de Sion fondée par son frère et restera à Jérusalem jusqu’à l’âge de 70 ans. (1 planche)
  • Jacques Berthieu (1838-1896), prêtre jésuite français missionnaire Madagascar et mort martyr, lors de la rébellion de 1896. (1 planche)
  • Jacques Sévin (1882-1951), jésuite français, cofondateur de l’Office international des Scouts catholiques et accompagnateur de la fondation des Soeurs de la Sainte Croix de Jérusalem. (1 planche)
  • Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955), prêtre jésuite français, paléontologue en Chine et théologien. (1 planche)
  • Aimé Duval (1918-1970), prêtre jésuite français, chanteur, compositeur et guitariste. Il eut beaucoup de succès dans les années 50-60 (1 planche)
  • Michel Jaouen (1920-2016), prêtre jésuite français, éducateur, navigateur sur “Le Bel Espoir” où il accueillit de nombreux jeunes en difficultés, en particulier ceux qui étaient touchés par la drogue. (1 planche)

3. Les jésuites à travers le monde

Jésuites missionnaires en Amérique du Nord au 17ème siècle

Les premiers jésuites s’installèrent à Québec en 1625, et parcoururent, comme Jacques Marquette, le territoire de la Nouvelle France et du Canada, des grands lacs au Mississippi. Leur but était de répandre la religion catholique parmi les amérindiens.

  • Jean de Brébeuf (1593-1649) et 8 jésuites martyrs en Nouvelle-France au pays des Hurons (Antoine Daniel, Charles Garnier, Gabriel Lallement, Isaac Jogues, Jean de Brébeuf, Jean de la Lande, Noël Chabanel et René Goupil). (2 planches dont “La croix triomphante, sanctuaire des martyrs jésuites“)
  • Antoine Daniel (1601-1648), martyr au Canada. (1 planche)
  • Pierre-Joseph-Marie Chaumonot (1611-1693), prêtre jésuite français, missionnaire en Nouvelle-France, contemporain des martyrs. (1 planche)
  • Joseph Marquette (1637-1675), prêtre jésuite français, explorateur aux États-Unis. (1 planche)
  • Jacques de Lamberville (1641-1710, prêtre jésuite français missionnaire en Nouvelle-France au pays des Hurons et Iroquois. Il a baptisé Kateri Tekakwitha (1656-1680), indienne née sur le lieu de trois martyrs jésuites. (2 planches).

Jésuites en Extrême-Orient

  • Matteo Ricci (1552-1610), italien, premier prêtre jésuite à entrer en Chine. (2 planches)
  • Joachim Bouvet (1656-1730), missionnaire jésuite en Chine. Au service de l’empereur en 1690, il fut précepteur scientifique, interprète et cartographe. (1 planche)
  • Giuseppe Castiglione (1688-1766) est un frère jésuite italien missionnaire en Chine, devenu peintre officiel de la cour impériale chinoise. (1 planche)
  • Paul Miki (1566-1597) est un prêtre japonis persécuté avec d’autres jéusites (un étudiant et un frère) et vingt trois autres religieux et laïcs, crucifiés à Nagasaki. (1planche)

Les jésuites aux Amériques

  • Pierre Claver (1580-1654), prêtre jésuite catalan, missionnaire auprès des esclaves débarqués d’Afrique, en Colombie. (1 planche)
  • Alonso Rodriguez (1598-1628), prêtre jésuite espagnol en mission au Paraguay. (1 planche)
  • Eusebio Kino (1645-1711), prêtre jésuite italien, explorateur en Arizona et Basse Californie. (1 planche)
  • Miguel Pro (1891-1927), prêtre jésuite au Mexique, mort en martyr. (2 planches)
  • Une BD présentant cinq jésuites missionnaires en Amérique : Pierre Claver, Eusebio Kino, Alonso Rodriguez, José de Anchieta (1534-1597) et Ignacio Azevedo (1526-1570). (1 planche)

4. Quelques figures de la Compagnie

  • Louis de Gonzague (1568-1591), étudiant jésuite italien. (1 planche)
  • Alonso Rodriguez (1533-1617), frère jésuite espagnol, portier au collège de Majorque. (1 planche)
  • Alberto Hurtado (1901-1952), prêtre jésuite chilien, ayant fait sa formation en Belgique. Engagé dans l’apostolat social. Fondateur du Hogar de Christo. Patron du Chili. (1 planche).
  • Alfredo Cremonsei, jésuite italien en mission en Birmanie en 1924 jusqu’à son assassinat en 1953. (1 planche)
  • Pedro Arrupe (1907-1991), prêtre jésuite basque espagnol, 28ème Supérieur Général de la Compagnie de Jésus à Rome entre 1965 et 1981.

Et enfin le Pape François

  • Le Pape François (1937), Jorge Mario Bergoglio, évêque jésuite argentin, pape depuis 2013 (5 planches)

Plus d’informations sur l’Année Ignatienne et sur le Rassemblement de la famille ignatienne à Marseille (30 octobre-1er novembre)