2021-2022 : Année Saint-Loup

L’église Saint-Loup de Namur a 400 ans

A l’occasion du 400ème anniversaire de la pose de la première pierre de l’église Saint-Loup (8 août 1621), les Amis de Saint-Loup ont lancé une année Saint-Loup.

On retrouvera sur le site des « Amis de Saint-Loup » le programme complet (ajusté en fonction de l’évolution des contraintes sanitaires) des ateliers, conférences, concerts, expositions et publication qui accompagneront cette année anniversaire.

Plus d’informations sur l’année Saint-Loup
Reportage RTBF Info sur l’église Saint-Loup

Samedi 31 juillet 2021. Fête de saint Ignace

Dans le cadre de l’année Saint-Loup et de l’année ignatienne, une messe solennelle sera célébrée à 17 heures en l’église Saint-Loup.

8 août 2021. 400ème anniversaire de la pose de la première pierre de l’église Saint-Loup

Il y a quatre cents ans, le 8 août 1621 est posée la première pierre de l’église Saint-Loup de Namur.

Arrivés à Namur en 1610, les jésuites reprennent une école latine de la commune, dite École du Faucon, qu’ils transforment en un collège secondaire, en y construisant rapidement une église dédiée à Saint Ignace leur fondateur. La première pierre est posée le 8 août 1621, quelques mois avant la canonisation de son titulaire le 12 mars 1622. Un frère jésuite, Pierre Huyssens (1577-1637), le maitre du baroque belge, en est l’architecte. Faute de fonds, la construction prend du retard et dure finalement 24 ans : de 1621 jusqu’à sa consécration par l’évêque de Namur, Engelbert des Bois, le 28 mai 1645.

C’est un autre frère jésuite, Jacques Nicolaï, qui est chargé de la décoration. Il peint à l’école de Rubens dont il fréquenta l’atelier après la mort de l’artiste. Tous les tableaux, dont un cycle complet sur la Vierge Marie, sont de ses pinceaux. En 1779, neuf de ses toiles sont transférées à la cathédrale Saint-Aubain de Namur.

En 1773, à la suppression de la Compagnie de Jésus par le pape Clément XIV, les jésuites quittent Namur, le collège et son église. Comme l’ancienne église Saint-Loup, voisine de l’église Saint-Jean-Baptiste, menace ruines les autorités de la ville donnent au curé et aux paroissiens l’usage de l’église Saint-Ignace. Et c’est ainsi qu’en 1777, l’église devient paroissiale sous le patronyme de Saint Loup, évêque de Troyes, mort en 478. Les bâtiments du collège abritent depuis 1850 un Athénée Royal d’enseignement secondaire, qui prit le nom de Jean Bovesse en 1980.

Pour célébrer dignement ces quatre cents ans, l’association des amis de Saint-Loup et la Fabrique d’église organisent avec la Société Archéologique de Namur une exposition dans Saint-Loup à partir du 31 juillet 2021 jusque fin novembre. Les œuvres de Nicolaï qui figuraient à Saint-Ignace, transférées à la cathédrale après la suppression de la Compagnie, ont été reproduites et raccrochées à leur place d’origine. D’autres conférences et des concerts seront organisés par la suite.

A cette occasion, le second tome de « L’Histoire des jésuites à Namur » doit être publié sous la responsabilité de Thérèse Cortembos, sœur de Marc Cortembos, jésuite belge en RDC.

En savoir plus sur l’église Saint-Loup